Faciliter la reouverture des terrasses à wattrelos


Ce mercredi 19 mai 2021 les terrasses de restaurants, cafés et autres lieux de convivialité vont enfin pouvoir être réouvertes.

C’est acté, mercredi nous pourrons reprendre le café en terrasse et même y prendre le déjeuner. C’est bien, c’est même très bien. En fonction des territoires la mise en place de ces terrasses sera plus ou moins difficile.

A Wattrelos je crains que la plupart de nos lieux de convivialité ne puissent être ouverts faute de terrasses permettant de ne pas ouvrir à perte.

Je préconise aux commerçants, chaque fois que cela sera possible, de solliciter le droit d’empiéter, à titre gratuit, sur le domaine public et notamment sur les places de stationnement face à leurs établissements. Evidemment il n’est pas question de faire cela n’importe comment. Il faut d’abord faire une demande auprès des services municipaux qui pourront étudier la faisabilité d’installer une terrasse éphémère sur le domaine public. Nous devons assurer la sécurité de chacun et il n’est donc pas possible de supporter des terrasses sauvages. La ville aura à sécuriser les empiètements sur la voie publique, elle sait le faire.

Comme vous le savez les installations de stands, terrasses etc. sur le domaine public sont payantes. Il va de soi qu’en pareille période et en soutien avec nos artisans commerçants je demande donc au maire à ce que les extensions provisoires ne soient pas facturées.

Voilà une mesure simple et pratique qui pourrait donner un coup de pouce au redémarrage de l’économie pour les cafetiers et restaurateurs pour peu que l’emplacement de leurs commerces permette la mise en place de la disposition présentée.

Jean-François SOYEZ, 16 mai 2021

Si vous constatez des erreurs n’hésitez pas à en informer l’auteur.

Rendez-vous ce samedi 1er mai 2021, dès 11h


Rendez-vous ce samedi 1er mai 2021, dès 11h :

– Sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCU3z3px1_RCqYBwrs8LJVWg

– Sur Facebook : https://www.facebook.com/MarineLePen/ 

Lettre ouverte à monsieur Dominique Baert, Maire de Wattrelos.


Jean-François SOYEZ

Conseiller Municipal de Wattrelos

Wattrelos le jeudi 20 août 2020

Lettre ouverte à monsieur le Maire de Wattrelos.

Monsieur le Maire,

Depuis le début d’année notre pays est touché par la Covid-19 et les consignes successives et même souvent contradictoires du gouvernement sont permanentes et, pour le moins, anxiogènes. Si nous, citoyens de France, nous devons respecter les règles décidées par les autorités il nous semble être important, et de droit, de prendre la parole pour exposer notre point de vue sur la situation local et proposer des mesures de bon sens à appliquer dans notre ville.

Au moment où la Covid-19 serait en « rebond » nous devons repenser la sécurité en la matière. À quelques semaines de notre légendaire et très belle fête des berlouffes nous sommes très nombreux à s’inquiéter de votre décision de maintenir le rendez-vous annuel. Nous en appelons à votre conscience, à votre responsabilité et au respect du principe de précaution en annulant la fête des berlouffes. Cette décision aurait déjà dû être prise depuis longtemps. Heureusement il n’est pas trop tard et nous vous demandons d’annoncer officiellement l’annulation des festivités prévues. Si notre exigence concerne les berlouffes, elle s’applique également aux manifestations pour lesquelles la garantie totale des gestes barrière et du bon port du masque de protection ne peut être totale. Les organisateurs de la braderie du St Gérard ont eu une conduite responsable en renonçant au maintien de l’évènement. Nous vous demandons d’en faire autant pour l’ensemble des manifestations où la garantie totale du bon respect des règles sanitaires et particulièrement du port du masque ne peut se faire.

Bien qu’ayant pris des mesures pour les festivités des 13 et 14 juillet derniers, nous ne pouvons que constater qu’énormément de personnes ont fait fi des règles imposées. Ces jours-là les citoyens wattrelosiens comme d’ailleurs ont été exposés à un risque important de transmission du virus.

Organiser des braderies et différents évènements ne peut se faire qu’avec une totale adhésion des organisateurs, des participants et des visiteurs. Il faut regarder la vérité en face : le respect des consignes ne peut être et ne sera pas total. Les berlouffes ce sont des milliers d’exposants et de visiteurs qui se croisent et se bousculent sur 17 kilomètres de trottoirs. Il faut ouvrir les yeux et comprendre que même avec toute la bonne volonté il vous sera impossible de préserver la population du risque de contamination par le Covid-19. Nous vous rappelons qu’en cas de contamination il faudra tenter de remonter la chaine de contagion et que cela sera, également, impossible. Dans une manifestation où se rencontrent des milliers de personnes, comment peut-on supposer que chacun se souvienne de qui il a pu croiser ?

Soyons donc réalistes : La fête des berlouffes, comme d’autres braderies ou endroits très fréquentés, doit être annulée cette année. Il y va de l’intérêt de tous et en responsable vous devez annoncer ces annulations.

Enfin, concernant le port du masque dans l’espace public ouvert, donc en extérieur, vous voudrez bien faire preuve, là encore, de logique et de bon sens en n’imposant pas cette mesure sur l’ensemble du territoire communal mais uniquement dans les espaces où la distanciation sociale ne peut pas être respectée.

Nous attendons votre décision au plus tôt.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre considération distinguée,

Jean-François SOYEZ


Sur le même thème

Vers un resserrement des règles sanitaires ?


CORONAVIRUS: LA BELGIQUE ANNONCE DE NOUVELLES RESTRICTIONS FACE À LA HAUSSE DE CAS

H.G. avec AFP Le 27/07/2020 à 16:45

CORONAVIRUS: LA BELGIQUE ANNONCE DE NOUVELLES RESTRICTIONS FACE À LA HAUSSE DE CAS
Lire l’article

Article de Jean-François SOYEZ, le 28 juillet 2020

Et pendant ce temps là, en France, le gouvernement et les medias nous preparent à l’idée dune forme de reconfinement.

Se dirigerait-on vers boulot, vélo, dodo et loisirs à minima ? Oui.

L’activité économique va être préservée au mieux, les loisirs et sorties strictement réglementées à nouveau.

Où en est vraiment la crise sanitaire ? Entre ceux qui disent que tout va bien et ceux qui affirment que rien ne va plus, qui croire ?

En espérant que nous échapperons à une probable nouvelle restriction de nos droits et libertés j’appelle chacune et chacun d’entre vous à faire preuve de discernement, de bon sens, en portant le masque chaque fois qu’il le faudra.

J’appelle également tous les élus à faire respecter ces règles de précaution mais surtout à limiter les autorisations de manifestations publiques et donc les grands rassemblements traditionnels tels que festivals, braderies et particulièrement pour #Wattrelos le traditionnel et célèbre vide-greniers « les berlouffes »

La sagesse appelle à annuler ces événements dans la mesure où l’on sait que garantir le respect des gestes barrière, par tous, est impossible.

Évidemment se passer d’une journée festive est un crève-cœur, évidemment que cela aura un impact conséquent sur le chiffre d’affaires des commerces… Je suis le premier à le regretter. Toutefois, quel élu pourrait laisser s’organiser de grandes manifestations sans se préoccuper vraiment de la sécurité et de la vie de ses concitoyens ? Pas moi !

Peu m’importe que les budgets prévus pour les différents grands rendez-vous ne soient pas dépensés ! Notre responsabilité, mesdames et messieurs les élus, mesdames et messieurs les concitoyens, est d’assurer la protection de nos habitants.

Si nous voulons reprendre une vie normale après l’épidémie de Covid19 et reprogrammer nos grandes manifestations annuelles sans que ces dernières aient un goût de regret, voire de mort, nous avons un choix difficile et courageux à faire. Nous devons annuler tous les événements pour lesquels nous ne pourrons garantir le strict respect des règles sanitaires par tous.

Jean-François SOYEZ