Éric DUPOND-MORETTI candidat aux régionales des Hauts-de France ?


#REGIONALES

Éric Dupond-Moretti candidat aux régionales des Hauts-de France ? Vous ne rêvez pas. C’est la dernière stratégie macroniste pour nuire à la fois à Xavier Bertrand et à Sébastien Chenu, notre candidat. Le garde des sceaux doit se prononcer sur ce remplacement du candidat LREM, déjà en place mais qui ne rallie pas les foules, le secrétaire d’État en charge des retraites Laurent Pietraszewski, Ancien DRH d’Auchan ce cadre avait sévi lors d’un plan de licenciements pour le groupe.

Je n’ai vraiment pas l’impression que le célèbre pénaliste ait envie de jouer dans la cour des régionales ; il semble déjà avoir suffisamment de mal à comprendre ce qu’il fait au ministère de la justice. Macron est un chasseur de têtes, il aime les belles prises mais cela ne suffit pas à en faire de bons politiques ! Je pense qu’après sa brève carrière de ministre la bête noire des tribunaux n’ait plus de grandes affaires à se mettre sous la dent lui qui aime, bien manger, et les contrats juteux, risque de regretter d’avoir cédé à l’appel du pouvoir. La politique et ses sphères ne sont pas faites pour les #narcissiques mais pour les décideurs courageux et au service de la #France.

Alors, que fera Acquittatort ? Réponse avant le 17 mai date limite de dépôts des listes.

Mise à jour du 31 mai 2021 : Le garde des sceaux est candidat sur la liste LREM.

Note ce l’auteur (NDA) : « LREM et soutenu par Xavier BERTRAND (qui rêve de redevenir LR ?) partout. Or, le président sortant de la région Hauts-de-France devra faire face à une liste LREM ! Si les carottes ne sont pas encore totalement cuites, la soupe, elle, est bel et bien servie ! « 

Ici comme partout en France le vote qui s’impose c’est le #RassemblementNational évidemment !

@wattrelos2020, Jean-François SOYEZ, le 7 mai 2021 (mise à jour du 31 mai 2021)

Se débarrasser d’une collaboratrice


La ‪#‎visite‬ ‪#‎médicale‬ de ‪#‎reprise‬ du ‪#‎travail‬ doit se faire sur le temps de travail, si ce n’est pas possible, ce temps est rémunéré. La visite se fait dans le 8 jours suivant la reprise d’activité.
La visite de reprise est demandée par l’employeur lorsque le salarié a été 30 jours absent pour maladie (notamment) toute visite médicale de reprise pour une absence inférieure à 30 jours ne peut être utilisée à l’encontre du salarié.

Certains ‪#‎patrons‬ font du n’importe quoi. Je pense en particulier à une‪#‎entreprise‬ de ‪#‎tôlerie‬ de la région ‪#‎toulousaine‬ qui ne fait pas réaliser de visite ‪#‎préalable‬ à l’‪#‎embauche‬ (obligatoire en dehors des quelques cas d’exceptions) mais use et abuse d’une visite médicale en dehors des‪#‎règles‬ de droit. Cette #entreprise dont le « ‪#‎boss‬ » met la pression sur l’une de ses ‪#‎collaboratrices‬ ayant eu des problèmes de ‪#‎santé‬ passagers semble être dirigée par un patron au comportement douteux. Comment faire pour se débarrasser d’une collaboratrice ayant été malade et qui est‪#‎enceinte‬ ? C’est simple, faites-lui sentir qu’elle n’est plus la bienvenue, montez ses ‪#‎collègues‬ contre elle, changez ses ‪#‎horaires‬ d’une seconde à l’autre, privez-la de sa ‪#‎mutuelle‬ et mettez-lui la ‪#‎pression‬, ‪#‎stressez‬-la. En plus de la mettre mal à l’aise dans l’entreprise et, satisfaction supplémentaire, vous vous débarrasserez du ‪#‎bébé‬ qu’elle porte !

Quelques centaines de kilomètres me sépare de ce petit ‪#‎patron‬ qui ne mérite que le mépris et une ‪#‎mise‬-au-point, pour ne pas dire aux « ‪#‎poings‬« . Il fait du mal aux patrons de ‪#‎TPME‬ et ‪#‎PME‬ qui dans la majorité gère leur‪#‎société‬ dans les règles et leur ‪#‎personnel‬ dans de bonnes conditions et dans le ‪#‎respect‬. L’#inspection du travail devrait se saisir et diligenter une #enquête sur cette « société » aux méthodes d’un autre âge. Je me tue à le dire : Si vous voulez que votre entreprise fonctionne bien, prenez soin de vos #collaborateurs. Mieux ils se sentent, moins ils sont absents et le travail est mieux exécuté, c’est juste une question de bon sens ; mais encore faut-il en avoir…

Public visé : #employés #travailleurs #salariés #présidentdesociété #patron #employeur #boss
Buts : faire cesser le #harcèlementautravail #stressautravail #pressionautravail
Aide souhaitée : #enquete de l’#inspectiondutravail des #syndicats sensibiliser la #presse permettre aux #victimes de #témoigner obtenir une #intervention, une #aide pour cette #jeunefemme
Diffusion : @fhollande @gfiloche @wattrelos2020 @JFSOYEZ @Minist_Travail Nicolas Sarkozy Manuel Valls

Autre mots-clés: #coupdegueule #ecoeurement #defendeletravail #bienvivreautravail #médecinedutravail