Parlons jeunes !


J’ai entendu la secrétaire d’État en charge de l’emploi dire que «320 millions de soutien financier pour les jeunes l’an dernier» ? Et ils estiment que cela suffit ?

Toute aide est bienvenue si elle est bien pensée et faite pour que les bénéficiaires puissent se construire et vivre dignement de leur activité professionnelle.


Il faut donc maintenant mettre davantage d’argent dans le plan d’aides aux jeunes avec un VÉRITABLE suivi et accompagnement personnalisé à moyen terme: du début de la mise en place du contrat de soutien jusqu’à l’emploi + 6 mois de suivi avant de faire une synthèse du parcours et la fin de l’accompagnement. Ces dispositions permettraient d’identifier les sources d’échec et d’adapter les mesures en tenant compte de l’ensemble des capacités réelles de chaque individu.

Oui il faut plus d’argent mais ceci doit être conditionné à un véritable parcours individualisé et long des jeunes gens.

Nous devons viser la sortie du cercle gris et froid de l’aide sociale qui tue le mental et toute ambition de ceux qui y sont enfermés !